Alors que la majorité de la population européenne et que la majorité des députés européens sont opposés à cette culture une motion d’ irrecevabilité de ce projet de loi français-portée par le sénateur UMP de la Manche- vient d’être adoptée à 2 voix près… Résultat, il va falloir en référer à l’assemblée nationale qui sera le dernier recours pour continuer d’interdire cette culture en France.

Alors que les dangers sur la biodiversité sont aujourd’hui établis, que les papillons mais surtout les abeilles sont dangereusement atteintes, nos représentants élus ont voté majoritairement contre cette interdiction.

Pourtant en 20 ans, la production de miel a été divisée par 2, et le nombre d’apiculteurs est passé de 70 000 à 40 000 en 10 ans…

Le pouvoir des  « lobbies » de l’agro-alimentaire tels que MONSANTO est incommensurable et particulièrement politisé puisque les groupes UMP et UDI  se sont systématiquement opposé au « principe de précaution » et ont cautionné la culture du maïs OGM en France.

Nous savons déjà que le maïs génétiquement modifié est systématiquement utilisé en France pour l’alimentation animale et donc que notre alimentation carnée est truffée d’OGM …sans parler des antibiotiques mélangés à l’alimentation animale mais bientôt si nous n’y prêtons garde, nous cultiverons le maïs génétiquement modifié de façon généralisée en France polluant toutes les productions  bio végétales environnantes et continuant à tuer nos abeilles…malgré l’opposition majoritaire de l’opinion publique…

Restons donc vigilants !