Dans la fraîcheur de Dos-d’âne…
En cette journée conviviale du 29 novembre, nous sommes montées à Dos d’Ane, chez Jack. Covid oblige, nous étions 5, en petit comité. Annie, Cathy et Jeanine m’ ont récupérée au Portail.
La journée commence dans la fraîcheur avec la rando Roche Vert Bouteille, Cap Noir.
Pour Cathy c’était retrouver  les souvenirs de cette rando  faite avec sa mère  en 1998.
Nous avons pu admirer Dos d’ Âne vu d’ en haut, la Canalisation des Orangers, des ilets de Mafate et surtout nous avons découvert le sentier emprunté par les Marrons pour gravir le Piton Cabri.
Hélas la pente trop vertigineuse les a obligés à rebrousser chemin.
Chez Jack nous visitons son jardin  (profusion de légumes) et ses élevages (poulets, lapins, cochons d’ Inde…etc).
Nous découvrons là quelqu’un de très proche de la nature. Avec méthode et persévérance, il a apprivoisé une parcelle appréciable, auparavant en friche pour faire son jardin potager. Jack pratique une méthode culturale sans intrant et respectueuse de l’environnement. Il intervient à minima et laisse faire la nature. Celle-ci est généreuse.
Midi sonnant, tout le monde avait faim; les balades, ça creuse. Nous avons « entouré » la table pour déguster la salade de choux fleurs de Cathy, le cari de poulet de Jack, le rougail  dakatine de Jeanine et pour terminer  par le gâteau coco d’ Annie. Une mention spéciale pour le cary poulet cuite au feu de bois, délicieux.
Rien de prévu au programme de l’après-midi mais beaucoup de sujets abordés. L’atelier « papotage » s’est installé naturellement. Le cari de poulet qui a ravi nos papilles a ravivé les souvenirs des recettes lontan (cari tangues, friture de guêpes, de becs rose, de béliers…). On a aussi parlé du brède malbar qui revient sur le devant de la scène ces dernières années.
Jack nous a expliqué comment il utilise les produits de son jardin et de son élevage.
Nous avons abordé le fonctionnement de certains mouvements, associations (colibri…).
Des échanges dans la bienveillance. Beaucoup de rires à l’ évocation de certaines coutumes d’Autrefois.
Etc….etc
Avant de partir, Jack nous propose de revenir au jardin pour prendre quelques légumes. Nous rentrons les bras chargés de  brèdes, artichauts, salades, graines à semer.
Une magnifique journée dans la nature.
Merci Jack pour ce bon cari de poulet , pour ta générosité , pour ton engagement à Réunisel.
Bravo
Merci les filles. Comment aurais-je fait sans votre covoiturage ?
Nous reviendrons certainement (une façon d’ entretenir le lien n’est-ce pas Jack ?)
Nous repartons remplies de bonheur, avec la conviction que le soleil se lève aussi à l’Ouest.

Jocelyne Broutin

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.